Du 1er au 4 Avril 2021, comme chaque année, des vagues successives de milliers de jeunes se déverseront sur la commune de Milot pour pouvoir visiter la Citadelle Henri et les ruines du Palais de Sans Souci.

L’origine de cette action patriotique.

Dans le but de requinquer le patriotisme  des nordistes qu’il jugea un peu en berne durant l’occupation américaine, un professeur capois d’histoire, nommé Louis Mercier, prit l’initiative d’organiser chaque Jeudi saint un pèlerinage patriotique à la Citadelle.

Ce pèlerinage devient une tradition nationale.

La semaine sainte  demeure la période au cours de laquelle la Citadelle  Henri et les beaux restes  du palais Sans-Souci à Milot reçoivent le plus de visites. A en croire le chercheur Eddy Lubin, la  ville de Milot accueille  pour cette semaine plus de  50.000 visiteurs. Venus des quatre coins du pays en quête de réminiscences historiques et de plaisir, les pèlerins, en majorité des jeunes, escaladent avec fougue et fierté  les 7 kms qui séparent Milot de la Citadelle.

Le sens et la portée de ce pèlerinage doivent être restauré.

Si bon nombre de jeunes recherchent la compagnie des guides  pour écouter quelques anecdotes sur le  Roi Henri et sur certaines salles de la Citadelle, d’autres, par contre, en profitent pour flâner, s’amuser, danser, chanter. Les Jeunes pourraient tirer beaucoup plus de profit si cet événement  était mieux organisé par les instances concernées.

Écrit par:
Yvon Charles
Médiateur Social & Culturel
OGDNH
Organisation de Gestion de la Destination du Nord d’Haïti

 


Voir aussi