La société haïtienne durant la période contemporaine, étant en manque de modèles et de repères dont elle puisse être fière, est bien souvent obligée de faire une immersion dans son passé héroïque et tumultueux pour y débusquer des exemples. Outre Toussaint Louverture et Jean Jacques Dessalines, le Roi Henri Christophe est le général de la guerre de l’Indépendance haïtienne dont le profil et l’œuvre ont soulevé le plus de questionnements. Il est différemment jugé par les historiens. Pour certains, il n’est qu’un despote mégalomane ou bien un général qui a rarement gagné une bataille cependant pour d’autres il est un motif de fierté pour les Haïtiens. Mais cette fierté peut-elle se justifier ? Les considérations qui vont suivre abondent en ce sens.

1- D’abord son parcours ascensionnel exemplaire .

Né à Grenade le 6 octobre 1767, Henri Christophe fut tour à tour soldat, lieutenant, général de brigade sous les ordres de Toussaint Louverture, général en chef, président de la République d’Haïti du 28 décembre 1806 au 27 janvier 1807 et président de l’état du Nord du 17 février 1807 au 28 mars 1811. Il fut le premier et le seul Roi haïtien. Son royaume dura 9 ans, 6 mois, et 10 jours soit du 28 mars 1811 au 8 0ctobre 1820.

Henri-Christophoe

2- La magnificence de ses œuvres architecturales .

Au lendemain de l’indépendance d’Haïti, Dessalines ordonna à tous ses généraux de construire des forts dans le but de défendre la nation haïtienne contre un retour éventuel des Français. Si les autres généraux n’ont construit que des fortins, Christophe lui a cru nécessaire d’ériger une gigantesque forteresse et un merveilleux palais à la dimension de son idéal de grandeur :
La Citadelle Henri et le  palais sans souci qui sont, avec Labadee, les 3 sites les plus attractifs de la destination Nord d’Haïti..

3- Il avait voulu remodeler la mentalité du peuple haïtien

Durant son règne, le roi Henri 1er décida d’entreprendre une campagne pour la décolonisation de l’imaginaire du peuple haïtien et dans sa manière de penser en le portant à croire dans les mérites de l’ordre, de la discipline, de l’instruction , des métiers et surtout en lui donnant des références, et des exemples d’œuvres architecturales dont tout Haïtien doit se sentir fier.
4- …Et si nous suivons les traces du Roi Henri 1er ….. ?

Henri Christophe est passé à la postérité comme le plus grand bâtisseur. Ce qu’il nous a légué en héritage reflète bien son idéal de grandeur. 200 ans après sa mort, sa vision est pourtant intacte et ses œuvres architecturales continuent à nous émerveiller par leur magnificence. Faisons-lui honneur, réhabilitons sa grande vison, suivons ses pas.

Historic Haiti convie ses membres, ses abonnés et les haïtiens de l’époque contemporaine en général à suivre sa trace en valorisant, préservant, sauvegardant le riche patrimoine qu’il nous a laissé pour le transmettre en état aux générations futures.

Écrit par:
Yvon Charles
Médiateur Social & Culturel
OGDNH
Organisation de Gestion de la Destination du Nord d’Haïti

 


Voir aussi