En marge de la célébration du 215ème anniversaire de la Proclamation de l’Indépendance ce 1er 2019, l’OGDNH veut attirer l’attention de ses adhérents et des internautes sur un fait important lié à cet évènement historique : La consommation de la soupe joumou le 1er janvier 1804.

Selon plusieurs historiens la consommation de la soupe de Giraumont était l’apanage des colons français  et était interdite aux esclaves de la colonie ; sa consommation le 1er janvier 1804 par les nouveaux libres serait considérée comme une véritable « revanche des va-nu-pieds contre leurs anciens maitres …

  • Le Professeur Agénor  nous révèle aussi que c’est la femme de Dessalines, Marie Claire Heureuse Félicité Bonheur qui encourageait  la préparation de la soupe joumou par chaudrons chaque 1er janvier, afin que tout le monde puisse en manger. Elle en a elle-même donné l’exemple. À son époque, nous dit professeure Bello, du premier au sept janvier de chaque année, des drums étaient placés à chaque carrefour, de six heures du matin à six heures du soir. Sa préparation était une obligation, de même que sa distribution entre voisins.  Ce principe de partage est à la base de la fondation de la nation haïtienne, nous dit le professeur Bello.215 ans après sa popularisation,  la soupe joumou demeure  un aliment patrimonial et constitue un symbole fort, indissociable de l’histoire et de l’identité du peuple haïtien. Cependant la tradition de partage de cette soupe chaque 1er janvier, entre les familles haïtiennes a beaucoup perdu de son intensité de nos jours.


    Ingrédients et recette de la « soup joumou »:

    • Assaisonner 2 livres de viande de bœuf et faire cuire
    • Peler et découper 2.5 livres de giraumon
    • Bouillir et passer dans un robot de cuisine le giraumont
    • Mettre au feu l’eau de cuisson du giraumont, la purée y ajouter les ingrédients suivants :
    • 3 tasses de choux coupés grossièrement, 2 carottes de grosseur moyenne coupées en rondelle
    • 2 branches de céleri avec leurs feuilles (si possible) coupés en rondelle
    • 1 navet coupé en cube, 1oignon coupé en rondelle puis en deux
    • 2 patates de grosseur moyenne, ½ jus de lime ou citron/ orange sure
    • 1 piment scotch bonnet piqué de 4 clous de girofle
    • 1 cuillère à table d’épice haitienne (tout-trempé)
    • 1 cube de bouillon de poulet (Maggie ou autre), du sel et poivre au goût
    • y ajouter la viande préalablement assaisonnée et cuite
    • 10 minutes avant de servir ajouter 1 tasse de pâtes alimentaire (penne) ou de votre choix (spaghetti, spaghetti, macaroni etc.)

Hmmmmmmmmm !!!!!!! C’est délicieux !!!!!!!!

Écrit par:
Yvon Charles
Médiateur Social & Culturel
OGDNH
Organisation de Gestion de la Destination du Nord d’Haïti

 


Voir aussi