Participation satisfaisante d’Historic Haiti au 28e Salon international tourisme voyages

 Appuyée par le Centre d’études et de coopération internationale (CECI) et le Programme de coopération volontaire (PVC), l’Organisation de la gestion de la destination du Nord d’Haïti (OGDNH) regroupant des promoteurs et des entrepreneurs capois du tourisme, a pris part, le week-end écoulé, au Salon international tourisme voyages (SITV), bouclant deux semaines d’exploration, de rencontres et de discussions avec des acteurs québécois du tourisme et de l’économusée.

Haïti s’est distinguée, le week-end écoulé, à Montréal, en participant, aux côtés de 99 autres pays, au 28e salon international tourisme voyages (SITV). 200 exposants ont pris part, cette année, au salon, parmi eux, Haïti Historic, une structure régionale regroupant des promoteurs et des entrepreneurs capois du tourisme, issue de l’Organisation de la gestion de la destination du Nord d’Haïti (OGDNH), cofinancée par la BID et le CECI.

« La participation au salon a permis de présenter la destination au public ainsi qu’aux professionnels du secteur. Des contacts ont pu être faits qui permettent d’espérer des retombées d’ici à quelques mois », a indiqué le chef d’hôtel Nicolas Bussenius, président de l’Organisation de la gestion de la destination du Nord d’Haïti (OGDNH).

Les promoteurs d’Haiti Historic ont introduit des circuits culture, aventure, randonnées à la carte, dont la découverte du Parc national historique avec la citadelle Laferrière et le Palais Sans-Souci inscrits au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

L’OGDNH met aussi sur le parquet sur Cap-Haïtien, situé à proximité de sites classés au patrimoine mondial de l’unesco et de plages sauvegardées. «Nous voulons mettre à l’avant le patrimoine culturel et historique du Nord d’Haïti souvent méconnu, et qui n’a pas été dévasté par le récent ouragan Matthew», a déclaré Jean Cyril Pressoir, directeur de Tour Haïti et promoteur d’Historic Haiti. Les promoteurs d’Haiti Historic estiment que le Nord se constitue et s’organise en destination touristique. « Il est donc nécessaire de mettre la destination à l’épreuve du marché touristique visé. La clientèle canadienne et québécoise est une clientèle de choix, attirée par un pays à tradition francophone. »

L’année dernière, la destination Haïti était présentée au salon par le ministère du Tourisme. Cette année, le ministère n’a pu être présent, ce qui rend d’autant plus important la participation de la destination Nord, avec Historic Haiti.

« Nous avons permis à Haïti d’être là et de ne pas perdre tous les acquis. » Avant sa participation au 28e salon international tourisme voyages, la délégation a eu des rencontres très enrichissantes avec leurs homologues québécois, dont des voyagistes spécialisés en tourisme d’aventure et culturel, la société du réseau ÉCONOMUSÉE, Village Monde, les associations touristiques régionales de l’Abitibi Témiscamingue et des Cantons-de-l’Est. Des axes de partenariats, qui devront se conclure dans les mois à venir ont été dégagés.

source: Le Nouvelliste